Critiques de Dream of Mirror Online

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

6 personnes ont trouvé cette critique utile.
J'ai joué à beaucoup de MMO (PW, DOFUS, Flyff, GW, Fiesta,... ) mais j'avoue que celui-ci m'accroche et je ne m'en lasse pas. Un MMO Social : C'est en effet un MMO "social" ou le monster bashing fait place aux interactions entre les joueurs (le monster bashing y est présent mais "soloter" s'avère assez compliqué ce qui pousse les joueurs à s'unir et à combattre ensemble). En effet, vous pouvez avoir un (e) petit (e) ami (e) , comme dans beaucoup de MMO finalement, sauf ...
Publiée le 14 févr. 2008 par Lust69.
0 personne a trouvé cette critique utile.
Ma note sans détours est issu de mon test. Voyant sa note et visionnant les vidéos, le jeu m'a intéressé, je trouve son nouvel hébergeur (Aeria Games) et récupère le client. Le jeu avec ses mises à jour ne met pas longtemps pour s'installer et se mettre a jour. J'en viens alors à vouloir configurer les options. Bon l'interface est simple, ce n'est pas rebutant en soit, mais quand je vois que sa coince, impossibilité de changer les spécificités du jeu, je m'interroge. Normal, en fait, car...
Publiée le 16 oct. 2010 par axarius.
  • 1 nov. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    1 personne sur 2 a trouvé cette critique utile.
    Dream of Mirror Online reprend le pitch d'un objet légendaire chinois : le miroir de Kulun, les mondes miroirs sont en danger, vous devez les sauver. Bon, niveau pitch, j'ai déjà vu mieux, mais l'histoire est assez scénarisée et kawai pour s'y attacher. : p


    Gros points noirs : le lanceur. Visiblement mal programmé, car si vous n'avez pas 10G de libre sur votre disque dur par défaut, et bien vous pouvez faire une croix sur DOMO.
    Second point noirs : l'interface pas toujours bien développées, laissant parfois le joueur se débrouiller avec celle-ci.

    Troisième : BBO était chronophage ? DOMO l'est également : en Craft (artisanat). Comprenez que le système d'artisanat prend énormément de temps, ce qui fait que si on décide de craft, prévoyez de faire autres choses a côté comme pour BBO. A cela se rajoute un fait : peu importe le craft, cela vous prendra des heures, pour une finalité parfois décevante ! Pourtant l'alchimie est intéressante !

    Bons points :
    Les graphismes sont corrects pour un MMO et le monde est assez vaste. Il faut malgré cela apprécier le look Kawai en cell-shading (je n'aime guère). Malgré cela, le monde est correct et très vivant, je trouve, et puis c'est l'un des rare MMO ou la mascotte est un cochon. : p
    Le système de jeu est bien rendu même si un peu brouillon, notamment pour les quêtes. Le jeu est avant tout coopératif mais permettre à ceux qui l'aurait souhaité de jouer solo n'aurait pas été un mal.
    Notre personnage principal suit la trame de l'histoire, avec par chapitre ou mission, des cinématiques en 3D avec des choix de dialogues par moment. Je ne sais l'incidence que cela peut avoir mais j'ai trouvé cela amusant. Celle-ci sont agréables et bien trouvées par les concepteurs, malgré un défaut de taille : la langue. Les non-anglophones vont se retrouver sur le carreau.

    Reste le point fort du jeu qui est de pouvoir jouer toutes les classes, ce qui pourra prendre des mois voire plus mais permet ainsi de pouvoir toucher à toutes les classes, et ainsi être polyvalent (il manque un heal, un tank, un buffer ? ok, on change de classes et voilà). Seulement, je ne sais si le choix de faire toute les classes n'est pas limité ?
    Quoiqu'il en soit, le niveau d'une classe détermine le niveau uniquement de cette classe, non de votre personnage. Le problème, c'est que les quêtes, en dehors de quelques unes répétables, ne se renouvellent nullement.

    DOMO est supérieur en tout point a Flyff et a Rappelz, sans parler d'une floppée de ptits F2P existants.

    Les objets de l'Item mall sont achetables dans le jeu via les joueurs, ce qui ne gâchent rien, notamment au marché, pour des prix parfois pas trop chers.

    Je conseille de jouer avec une guilde, histoire de correctement débuter, et plus si vous voulez vous investir dans ce jeu.
    A cela se rajoute un fait non négligeable : vérifiez bien les points de guilde. Il y a une astuce pour identifier les bonnes et les moins bonnes... Vérifiez leurs points de guilde... certaines guildes prennent des gens pour en gagner un max puis virent les gens...

    Attention également aux arnaques, malheureusement comme dans tout jeux, il y en a !

    Conclusion :
    Jeu aux graphismes pas des plus mauvais, système de jeu bien pensé, même si l'interface laisse à désirer par moment. Possibilité de faire toutes les classes, et de ce fait, permettre de trouver son style de jeu sans problèmes. A cela se rajoute un craft utile mais prenant souvent TROP de temps (préférable de se mettre en craft en AFK ou durant la nuit). Jeu principalement communautaire, même si les débuts peuvent se faire en solo.

    A bon entendeur.
    Publié le 1 nov. 2010 à 11:51, modifié le 1 nov. 2010 à 12:18
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 16 oct. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    0 personne sur 3 a trouvé cette critique utile.
    Ma note sans détours est issu de mon test. Voyant sa note et visionnant les vidéos, le jeu m'a intéressé, je trouve son nouvel hébergeur (Aeria Games) et récupère le client.

    Le jeu avec ses mises à jour ne met pas longtemps pour s'installer et se mettre a jour. J'en viens alors à vouloir configurer les options.

    Bon l'interface est simple, ce n'est pas rebutant en soit, mais quand je vois que sa coince, impossibilité de changer les spécificités du jeu, je m'interroge. Normal, en fait, car une fenêtre d'alerte était apparu sous celle de l'interface. Une fois celle-ci passé, avec une manip pas évidente pour le premier venu, a savoir un alt-tab suivi d'un rapide "espace", car la fenêtre refusait de se faire affiché autrement. Je termine la configuration.

    Je lance le jeu, bon c'est sensément en plein écran mais en fait c'est en fenêtré sans les bords de fenêtre o0.

    Passons, je me connecte, j'arrive tout d'abord sur un questionnaire sur mon age, mes gouts, ma façon de jouer et ce qui m'intéresse dans un jeu, que je ne peut passer : /

    Passons encore, j'arrive a al fenêtre de sélection des personnages, deux cercles me disent que je peut avoir deux personnages, et il est écrit "start" dans le coin supérieur gauche. Mais pas de bouton pour créer un personnage 0o.

    Je clique sur l'emplacement des personnages, sur le bouton "start", mais rien n'y fait impossible de créer un personnage, c'est bien la première fois que je vois une interface de configuration et de création aussi mal fichu, sa promet pour al suite.

    En fait après trois relances et toujours le même résultat, j'irai pas plus loin et je désinstalle ce "jeu"... de dupe.

    Je ne vous recommande en rien ce jeu, On trouve bien mieux et qui fonctionne.
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • 11 nov. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    Points noirs :
    Commencons par ce qui fachent : le lanceur : visiblement mal programmé ce qui fait qu'a moins d'avoir 10G de libre sur le disque dur par defaut, on se retrouve a ne pouvoir jouer sur DOMO, car celui ci refuse de se charger ailleurs que sur celui là.

    Second point noirs pour moi : impossibilité d'exploration, on se retrouve avec un systeme a la GW ou il faut suivre les routes tracées, ce meme en volant.

    Le systeme de craft qui prend enormement de temps, ce qui fait que le jour ou on decide de craft : prevoyez de faire autres choses a cotés, c'est un conseil !

    Bons points :
    Les graphisme sont correct pour un MMO et le monde est assez vaste.
    Il faut malgré cela apprecier le look Kawai.
    Personnellement n'aimant pas les grosses lignes du cell shading, je l'ai viré, ce qui a donné un rendu plus simpliste mais plus agreable a l'oeil.

    Le systeme de jeu est bien rendu et bien fait, le jeu est avant tout cooperatif et fun.
    Notre personnage principal suit la trame de l'histoire, avec par chapitres ou missions des cinematiques en 3D, d'un bel effet.
    Celle-ci sont agreable et amusante, ce qui est une chose bien trouvée par les concepteurs.

    Mais la meilleure trouvaille du jeu est de pouvoir jouer toutes les classes, ce qui en termes de jeu, pourra prendre des mois voire plus mais permettra ainsi de pouvoir toucher a tout et ainsi etre polyvalent (il manque un heal, un tank, un buffer ? ok, on change de classes et voila).

    Le jeu est en anglais et je dois admettre qu'il aurais gagné a etre traduit en francais, tellement DOMO est superieur en tout point a Flyff et a Rappelz.

    Les objets de l'Item mall sont achetable dans le jeu via les joueurs, ce qui ne gachent rien.
    Publié le 11 nov. 2009 à 17:06, modifié le 11 nov. 2009 à 17:20
  • 19 déc. 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    4 personnes sur 4 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Franchement, essayez DOMO.

    C'est un très bon jeu, avec des graphismes plus que corrects (meme si j'ai quelques petits bugs, notamment avec les textures qui deviennent blanches mais on dirait plus de la neige qu'autre chose. =3)

    Le gameplay n'est pas centré autour du bashing, et vas-y que je bashe, que je tue des mobs, non. Il y a un bon système d'artisanat et d'expérience des armes. Les drops sur les monstres sont variés.

    Les combats sont réussis, on ne s'ennuie pas en groupe.

    Le grand point fort est les classes cumulables. En effet, on peut jouer un Fencer avec les Skills de Doctor. C'est très bien pensé.

    Je vous conseille vivement ce jeu, rien que pour vous plonger dans l'univers. Basé sur la mythologie chinoise et le miroir de Kulun, c'est très bien fait. Le bestiaire est original.

    Vu que le jeu est fenêtré, on peut faire autre chose en même temps que le bashing. Par exemple moi je suis sur la chatbox d'un forum en même temps.

    Si vous voulez mon avis personnel sur les classes, une bonne classe pour commencer est le Fencer (mélange de tapeur et d'élémentaliste) , il fait des dégâts sans trop en prendre. Avec la quaif' de Doctor rien que pour First Aid =3

    Je pourrai encore parler de ce fantastique MMO, mais bon, je vais pas vous assommer de critique. Rien qu'une comparaison a Flyff pour finir.

    Gameplay : DOMO l'emporte, Fly est trop centré autour du bashing.
    Graphs : DOMO a une légère avance pour ses graphs asiatiques.
    Classes : DOMO sans hésiter.
    Originalité : Ex-aequo, Fly possède une originalité au niveau des mobs. Mais DOMO l'égalise.
    Intérêt : DOMO, on s'amusera plus a monter son Fencer qu'a basher son Acro.

    La conclusion s'impose d'elle même, DOMO bat Fly.
    Publié le 19 déc. 2008 à 22:50, modifié le 19 déc. 2008 à 23:08
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 14 févr. 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    6 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    J'ai joué à beaucoup de MMO (PW, DOFUS, Flyff, GW, Fiesta,... ) mais j'avoue que celui-ci m'accroche et je ne m'en lasse pas.

    Un MMO Social :
    C'est en effet un MMO "social" ou le monster bashing fait place aux interactions entre les joueurs (le monster bashing y est présent mais "soloter" s'avère assez compliqué ce qui pousse les joueurs à s'unir et à combattre ensemble). En effet, vous pouvez avoir un (e) petit (e) ami (e) , comme dans beaucoup de MMO finalement, sauf qu'ici, c'est votre personnage qui choisit le ou la partenaire. A cela s'ajoute la possibilité d'avoir des élèves ou des maîtres, chefs de guildes,...
    A noter la présence d'un vrai « messenger » (du type MSN) où vous pourrez modifier votre disponibilité, votre pseudo, image, etc.
    A noter la présence d'une quête principale dont on ne se lasse pas et qui est ponctuée de cinématiques vous plongeant dans l'histoire du jeu.

    Un système d'artisanat complet :
    Le système de l'artisanat est très complet. Vous pouvez :
    - méditer : création de cristaux
    - cultiver : création de nourriture
    - bûcher : couper du bois pour le vendre ou l'utiliser comme matériau
    - pêcher
    De même vous pouvez faire ce que vous voulez de ces matériaux, autant les vendre à ceux qui en ont besoin ou bien les raffiner chez un spécialiste,... c'est comme vous voulez.

    Des graphismes "Cell Shading" :
    Au niveau des graphismes, on se rapproche d'un Ragnarok en version 3D (certains le compare à Wind Waker et il y a de quoi). Pour les amateurs du genre, c'est de toute beauté. Il n'y a rien à signaler dans ce domaine, c'est vraiment bien fait, un grand bravo aux graphistes de DOMO.

    Au niveau de la création du personnage :
    Un autre point fort de ce MMO. Outre une personnalisation correcte (moins importante que PW cependant) , vous aurez le choix entre quatre races :
    - Les humains que vous connaissez très bien ; )
    - Les Sylphes qui sont des descendants de dieux et se déplacent en volant près du sol (comme les psykeeper de Flyff).
    - Les Félins : Mi-homme mi-bête
    - Les Sprites : Ce sont des petits hommes
    Bien entendu, vous choisissez votre sexe et apparence.
    Une fois dans le jeu, vous avez le choix entre 10 classes :
    - Le citoyen : vous avez cette classe dès le départ, c'est cette classe qui vous permet d'augmenter votre habilité à méditer, pêcher,...
    - Le mercenaire : Le "tank" du jeu : pas beaucoup d'attaque mais une défense à toute épreuve.
    - Le swordman : L'inverse du mercenaire, beaucoup d'attaque et une moins bonne défense.
    - Le martial artist : C'est celui qui se sert de gants ou d'un baton pour se battre. Il est très rapide et à beaucoup d'HP.
    - Le shaman : C'est l'élémentaliste du jeu
    - Le wizard : le sorcier (utilse des scrolls pour lancer ses sorts).
    - Le docteur : Le healer du jeu
    - Le musicien : Celui qui buff, attaque avec son instruments
    - Le voleur : Ils utilisent des poignards et peuvent voler les items des monstres.
    - Le chasseur : il utilise son arc.

    Comme vous pouvez le remarquez, on notera que Ragnorok a été plagié (ou dira-t-on qu'il a grandement influencé/inspiré les créateurs du jeu, c'est selon les points de vues ; ).

    Vous pouvez de plus "mixer" les classes afin de devenir totalement (ou quasiment) unique. En effet, il n'est pas impossible de jouer un docteur comme classe principale et de prendre des skills d'un musicien et d'un shaman. Ainsi un personnage ne se résume pas à UNE seule et unique classe mais à un ensemble de classes très jouissif à jouer.

    A cela vous ajoutez le fait que vous pouvez voler dès le niveau 15 sur votre arme (pas toutes les armes peuvent servir à voler).
    Vous obtenez dès lors un super MMO gratuit dont, vous en conviendrez, il serait bête de se priver.
    Pour plus de renseignements, visiter le site officiel.
    Publié le 12 févr. 2008 à 11:55, modifié le 14 févr. 2008 à 20:15
    6 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 23 oct. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Dream of Mirror Online est un jeu génial.

    Pour l'instant en bêta fermée, il propose d'incarner au choix 4 races pouvant choisir assez rapidement un job (il existe une dizaine de job parmis lesquel swordman, martial artist, shaman, medecin, etc. ).

    En plus du lots habituels de propriétés qu'on retrouve dans bons nombres de MMO, ce jeu offre un système de métiers complet permettant de créer des équipements en déboursant du temps plutôt que de l'argent. Vient s'ajouter à cela un système de pets pouvant devenir des montures, un système de création de lien (amitié, amour, etc. ) et bons nombres d'autres choses. Bref sans doute un des jeux les plus complet du moment.

    N'oublions pas de féliciter l'équipe des graphistes qui propose un style particulier proche de Ragnarok.
    Publié le 23 oct. 2007 à 19:06, modifié le 23 oct. 2007 à 21:51
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques

Que pensez-vous de Dream of Mirror Online ?

121 aiment, 18 pas.
Note moyenne : (146 évaluations | 6 critiques)
5,2 / 10 - Moyen
Répartition des notes de Dream of Mirror Online
Répartition des notes (146 votes)

Evaluation détaillée de Dream of Mirror Online
(11 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu